Est-il possible de souscrire à une assurance prêt immobilier quand on a une maladie grave ?

assurance pret immobilier pour risques aggravés

Dans notre société actuelle, de nombreuses personnes souffrent de maladies graves qui peuvent affecter leur capacité à souscrire une assurance prêt immobilier. Que ce soit pour des personnes obèses, atteintes du VIH, du cancer ou du diabète de type 1, l’obtention d’une assurance prêt immobilier peut souvent se révéler difficile et complexe. Dans cet article, nous allons nous intéresser de manière plus approfondie à ces différents cas et à la manière dont les personnes concernées peuvent optimiser leurs chances de souscription à une assurance prêt immobilier. En prenant en compte les particularités de chaque situation, nous allons tenter de fournir des éléments de réponse concrets et utiles pour toutes les personnes qui se trouvent dans une telle situation.

Assurance prêt immobilier pour personne obèse, étudions ce premier cas

Le cas des personnes obèses est un cas particulièrement complexe en ce qui concerne la souscription à une assurance prêt immobilier. Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque pour de nombreuses maladies, notamment cardiovasculaires et diabète de type 2, ce qui peut être considéré par les assureurs comme un frein à la souscription d’une assurance prêt immobilier.

Il est très important de souligner que les personnes obèses ne sont pas automatiquement écartées de la souscription d’une assurance prêt immobilier. En effet, chaque situation est unique et il est important de prendre en compte les éventuelles particularités de chaque cas.

Pour faire simple, une personne obèse ne peut se voir refuser une assurance prêt immobilier au motif qu’elle est en surpoids. Ce qui va se passer est très simple, vous pouvez vous faire refuser pour une tout autre raison. Ils ne vous diront pas que c’est parce que vous êtes obèses.

Pour une personne souffrant d’obésité, il est essentiel de montrer aux assureurs que l’on prend en compte sa santé et que l’on fait des efforts pour améliorer sa condition physique, par exemple, en suivant un régime alimentaire sain et en pratiquant une activité physique régulière.

Il est également important de noter que les personnes en surpoids peuvent avoir recours à différentes solutions pour optimiser leurs chances de souscription à une assurance prêt immobilier. Sachez que votre assurance peut vous demander de payer une surprime selon la catégorie de votre obésité.

Nous vous conseillons de vous tourner vers des assureurs spécialisés dans ce type de situation, qui pourront étudier chaque cas de manière individualisée et proposer des solutions adaptées.

🟢 Note importante : l’obésité peut prendre différente forme et il ne faut pas confondre les kilos en trop qui vous font passer dans le cas des personnes obèses modéré, et l’obésité morbide qui est tout autre chose. Sachez que l’obésité morbide nécessite de dépasser son IMC de 40 points.

Assurance prêt immobilier et personne séropositive

L’infection par le VIH est considérée comme un risque aggravé de santé pour la souscription d’une assurance emprunteur. Le VIH est un virus qui attaque les cellules du système immunitaire, ce qui peut rendre l’organisme particulièrement sensible aux maladies opportunistes.

Bien que la trithérapie permette aux personnes atteintes du VIH de vivre aussi longtemps que les autres personnes, certains assureurs font la grimace. Mais il y a des solutions, vous allez voir !

assurance pret immobilier et cancer

Il existe tout simplement des assureurs spécialisés dans les maladies graves et notamment dans celle du VIH. Il est toutefois possible que les assureurs demandent des informations supplémentaires sur votre état de santé et que les personnes concernées doivent fournir des preuves de leur suivi médical et de leur traitement, ce qui semble assez logique.

Nous savons également que les personnes atteintes du VIH peuvent être victimes de discrimination de la part des assureurs. C’est pourquoi il est important de se renseigner sur les lois et les dispositifs en place pour lutter contre cette discrimination et de faire valoir ses droits en cas de refus injustifié de souscription.

Comme nous l’avons expliqué pour les personnes obèses, certains assureurs peuvent vous refuser en invoquant bien sûr une autre raison, c’est la raison pour laquelle votre recherche doit se faire dans la direction des assurances prêt immobilier pour personnes atteintes de maladie grave.

Pour conclure, l’infection par le VIH est considérée comme un risque aggravé de santé pour la souscription d’une assurance emprunteur. Toutefois, cela ne signifie pas que les personnes atteintes du VIH ne peuvent pas souscrire une assurance, et il existe des solutions pour optimiser leurs chances de souscription.

Assurance prêt immobilier et personnes atteintes d’un cancer

L’assurance prêt immobilier peut être plus difficile à obtenir si vous avez une maladie grave comme le cancer, jusqu’à ce qu’elle soit officiellement déclarée en rémission. Les adultes qui souhaitent souscrire une assurance prêt immobilier auprès d’un assureur doivent généralement attendre 10 ans après la fin de leur traitement.

Si vous avez reçu un diagnostic de cancer avant l’âge de 18 ans, ce délai peut être abaissé à 5 ans.

Selon le type de cancer, certains assureurs pourraient accepter de couvrir un prêt immobilier contracté par un ancien patient sans facturer de surprime ou de l’exclure de la couverture avant la barre dès 10 ans. ( Nous expliquons plus bas ce qu’est une surprime)

Cependant, chaque assureur suit ses propres lignes directrices en matière de remboursement du cancer et du prêt immobilier. La plupart des assurance vous demanderont une surprime par apport à votre état de santé.

Il est possible que les personnes atteintes de cancer bénéficient d’une assurance prêt immobilier sans augmentation du coût de l’assurance, mais il est également possible qu’elle s’accompagne d’une surprime, d’un délai d’attente plus long et d’un remboursement moins important.

Il est vraiment très important d’analyser les différentes offres d’assurance dans cette situation et de comparer les différentes compagnies pour obtenir la meilleure réponse à vos besoins.

Il faut bien comprendre que dans certains cas de cancer, l’assureur refusera catégoriquement l’assurance prêt immobilier.

Notez aussi qu’il est possible que l’assureur exclue certains risques de l’assurance de prêt immobilier pour une personne atteinte de cancer. Cela signifie que l’assureur ne couvrira pas certains événements liés à la maladie ou à une récidive, et que la personne concernée ne pourra pas être indemnisée dans ces cas-là.

assurance pret immobilier et invalidité

Il est obligatoire de bien lire les conditions du contrat d’assurance et de se renseigner sur les exclusions de garantie avant de souscrire un contrat.

Assurance prêt immobilier et personnes atteinte de diabète de type 1

Selon la législation, il n’est pas obligatoire de contracter une assurance prêt immobilier pour couvrir un prêt immobilier. Néanmoins, les banques l’exigent souvent. Afin d’évaluer avec précision les risques et d’ajuster les garanties et le coût de l’assurance emprunteur, l’assureur doit connaître votre état de santé actuel et votre profil.

De ce fait, vous devez :

  • Remplir une enquête de santé. Pour obtenir une couverture adaptée à votre profil, il est essentiel de fournir des réponses précises à ces questions. De plus, toute déclaration erronée entraînera la nullité du contrat. Ainsi, le questionnaire de santé peut indiquer à l’assureur un risque de santé accru ; le diabète en est un exemple.
  • Effectuer des tests supplémentaires à la demande de l’assureur.

Quelles sont les conséquences d’un diabète de type 1 pour une assurance prêt immobilier ?

Lorsque vous souscrivez une assurance prêt immobilier, l’assureur doit projeter vos éventuels problèmes de santé ou accidents sur une période de 10, 15, 20, voire 25 ans, selon la durée de votre prêt.

Ainsi, en utilisant un certain nombre de statistiques, il a créé un tableau de prix simple. Ces chiffres sont basés sur des individus en bonne santé. Pour cette raison, une compagnie d’assurance peut considérer un emprunteur atteint de diabète de type I ou de type II comme présentant un risque de santé plus élevé.

Une personne diabétique peut être plus affectée par d’autres maladies comme l’hypertension ou l’obésité, ainsi l’assureur applique une tarification différente pour votre assurance emprunteur. Les complications du diabète peuvent entraîner des interruptions de travail plus longues ou plus fréquentes ou une invalidité pour lesquelles l’assurance doit fournir des prestations. L’assureur tient à jour une grille d’évaluation du risque médical fréquemment mise à jour en fonction des aléas identifiés par le diagnostic médical.

Les progrès médicaux de ces dernières années rendent plus simple qu’avant l’obtention d’une assurance prêt immobilier. Un examen médical approfondi par un médecin-conseil est requis par l’assurance afin de déterminer votre type de diabète (choisi par l’assureur, mais vous pouvez également choisir votre médecin traitant).

assurance prêt immobilier décès conjoint

Le type de diabète dont vous souffrez, ainsi que l’évolution de la maladie depuis qu’elle s’est manifestée, votre équilibre glycémique et le suivi de votre traitement sont tous déterminés par cela.

La décision de l’assureur est prise après cette évaluation médicale. L’assurance prêt hypothécaire peut ajouter une surprime à votre contrat en fonction du rapport médical qui vous a été transmis par votre médecin et des résultats de votre questionnaire de santé.

Surprime possible en cas de diabète de type 1

Voici les caractéristiques de la surprime que vous risquez de payer :

  • Varie généralement de 100 à 150 % pour le diabète de type 1.
  • Oscille entre 75 et 100 % pour le diabète de type 2 qui est assez récent.

Votre assureur peut en outre imposer une exclusion de garantie à ce complément de prix :

  • Concernant la garantie PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie)
  • Et en cas de diabète, sur la garantie ITT (incapacité temporaire totale de travail).

Cependant, l’assureur refuse rarement d’honorer la garantie décès. Bien sûr, selon votre âge et les spécificités de votre maladie, il peut y avoir des primes supplémentaires et des exclusions de garantie.

Qu’est-ce qu’une surprime dans le cas d’une assurance prêt immobilier ?

Une surprime est une augmentation du taux d’intérêt appliqué à un prêt immobilier. Cette augmentation peut être imposée par la banque ou l’organisme de crédit en raison d’un risque perçu comme élevé lié à l’emprunteur ou à l’objet du prêt.

Par exemple, une personne âgée ou atteinte de certaines maladies chroniques peut se voir imposer une surprime sur son prêt immobilier en raison de son âge avancé ou de son état de santé. De même, un prêt pour l’achat d’un bien situé dans une zone à risque (comme une zone sujette aux inondations ou aux tremblements de terre) peut être assorti d’une surprime.

La surprime est généralement exprimée en pourcentage du taux d’intérêt initialement prévu pour le prêt. Par exemple, si le taux d’intérêt initialement prévu est de 3% et que la surprime est de 0,5%, le taux d’intérêt final sera de 3,5%. Cela signifie que l’emprunteur devra rembourser un montant plus élevé en intérêts, ce qui peut avoir un impact significatif sur le coût total de son prêt.

Si vous êtes concerné par une surprime sur votre prêt immobilier, il est important de bien comprendre les raisons pour lesquelles elle vous a été imposée et de comparer les différentes offres de prêt disponibles pour trouver celle qui vous convient le mieux. Vous pouvez également demander l’aide d’un courtier en crédit immobilier pour vous aider à obtenir les meilleures conditions possibles.

Petite conclusion !

C’est un sujet sensible, disons-le clairement, car il touche des personnes souffrant de graves maladies qui affectent leur vie quotidienne, et pouvoir souscrire à une assurance prêt immobilier fait partie de ces choses du quotidien !

Vous savez maintenant qu’il est possible de souscrire à une assurance prêt immobilier même si vous avez une maladie grave.

Il faudra cependant comprendre que certaines compagnies d’assurance peuvent refuser de couvrir certains types de maladies graves, voire imposer des exclusions de couverture pour ces conditions.

Il est donc extrêmement important de discuter de votre situation de santé avec votre compagnie d’assurance et de vous assurer que vous comprenez les termes de votre couverture avant de souscrire à une assurance prêt immobilier.

Il peut également être utile de consulter un conseiller, voire un corutier en assurance pour obtenir des conseils et des recommandations sur les options qui pourraient être disponibles pour vous.

Merci de nous avoir lu !